Expositions temporaires :  les archives du 9ème art — Entrée libre

Exposition collection Pont des Arts

Exposition Pont des Arts

Présentation de la collection Pont des Arts
Maison de la BD, 3 rue des Jacobins
4 juillet au 2 septembre 2017 - Entrée libre

Pont des arts, l'art à portée des enfants
Pont des arts, à pieds joints dans les œuvres d'art

L’Élan Vert est une maison d’édition indépendante située à Saint- Pierre-des-Corps. Consacrée à la jeunesse, elle publie des albums destinés aux enfants de 2 à 12 ans. Sa collection phare, Pont des arts, permet de rentrer dans des œuvres d'art par une histoire.

 En 2017, la collection, riche de 45 titres, souffle ses 10 bougies ! À l'occasion de cet anniversaire, la Maison de la BD l'accueille tout l'été.

Des illustrations tirées de 8 albums vous transportent dans l'univers de grand artistes : une peinture de Mondrian donne vie à une maison fantastique, une sirène s'invite dans les gouaches découpées de Matisse, l'Arbre de vie de Klimt révèle son secret... La Grotte de Chauvet, Arcimboldo, de Vinci et Picasso sont également de la fête. Et qui sait ? Peut-être que la grotte vous ouvrira même ses portes ?



Les huit titres présentés sont :

  • Les Deux Colombes, Géraldine Elschner et Zaü, œuvre évoquée La Colombe de la Paix de Pablo Picasso
  • Quatre-Saisons Circus, Laurence Gillot, œuvres évoquées Les quatre saisons de Giuseppe Arcimboldo et AntonioVivaldi
  • La Grotte des animaux qui dansent, Cécile Alix et Barroux, œuvre évoquée La Grotte Chauvet-Pont d’Arc
  • La Perruche et la Sirène, Véronique Massenot et Vanessa Hié, œuvre évoquée La Perruche et la Sirène d’Henri Matisse
  • La Maison en construction, Christine Beigel et Christine Destours, œuvre évoquée Composition avec rouge, bleu et noir de Piet Mondrian
  • Le Casque d’Opapi, Géraldine Elschner et Fred Sochard, œuvre évoquée, La Partie de cartes de Fernand Léger
  • Drôle d’engin pour Valentin, Géraldine Elschner et Rémi Saillard, œuvre évoquée Le Parachute de Léonard de Vinci
  • Le Gardien de l’arbre, Myriam Ouyessad  et Anja  Klauss,  œuvre  évoquée L’arbre de vie de Gustav Klimt