affiche Jacob et les chiens qui parlent

Grand Boum-Ville de Blois 2019
Maison de la bd à partir du
15 décembre 2020
Commissariat Patrick Gaumer et bd BOUM

En partenariat avec Historia BD

© Chloe Vollmer-Lo

 cine dimanche

 

Né en 1964, Émile Bravo débute dans les années 1990 aux côtés de Trondheim, Blain, Sfar ou encore David B. et Tarrin. Il fonde ensuite l’Atelier des Vosges, que rejoindront Boilet, Satrapi et Boutavant. Avec son complice de toujours, Jean Regnaud, il fait ses premières armes éditoriales avec la série Les véritables aventures d’Aleksis Strogonov puis en solo avec Les épatantes aventures de Jules qui le fait connaître du grand public. Il crée ensuite la série des Sept ours nains et Ma maman est en Amérique, elle a rencontré Buffalo Bill (Prix Ligue de l’enseignement en 2006 et 2007 lors de bd BOUM à Blois). Reconnu pour ses séries jeunesse, Émile Bravo réalise des illustrations pour la presse, d’Astrapi à Spirou en passant par Je Bouquine, pour des romans ou des publications collectives.
En 2008, il installe Spirou dans un contexte précédant la Seconde Guerre mondiale dans Le journal d’un ingénu. Cette aventure inédite est saluée par la critique et multiplie les récompenses. Bravo se consacre depuis quelques années à la suite de cette histoire, immergeant Spirou dans les affres de l’Occupation. Le second épisode, L’espoir malgré tout est sorti en octobre 2019.

Émile Bravo a su trouver sa place au sein de cette génération d’auteurs des années 90. Son enthousiasme, son esprit malicieux, sa lisibilité graphique, sa volonté, surtout, de s’adresser à tous, petits et grands, de manière intelligente et humaniste, lui ont permis de renouveler durablement la bande dessinée tout public.